Site internet de la ville de Viroflay :

infos pratiques, actus, la ville, vos démarches...

Search, View and Navigation

Résidences d'artistes

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre.
Imprimer
Envoyer



 

La résidence d’artiste, qu’est ce que c’est ?

La résidence permet aux artistes de bénéficier d’un lieu d’accueil, d’un accompagnement technique, mais aussi de confronter pour la première fois leur nouveau projet au public. Répétitions ouvertes, ateliers de pratique, rencontres avec les publics, sont autant de moments qui permettent à l’artiste d’expliquer sa démarche artistique et son travail, en somme son univers.

 

Les résidences à Viroflay

La saison culturelle 2013/2014 s’articulera autour de trois résidences d’artistes. Sur des périodes plus ou moins longues, des musiciens, comédiens et marionnetistes, prendront leurs quartiers à Viroflay à tour de rôle et s’inspireront de ce nouvel environnement pour composer de nouvelles œuvres.

Tout au long de la saison, vous aurez l’occasion de croiser ces artistes invités, au détour de rencontres prévues et imprévues, de découvrir leurs projets naissants, mais également de participer activement à leur création.

C’est un programme haut en surprise et en couleur qui se profile à l’horizon de cette saison !

 

 


LES ARTISTES EN RESIDENCE CETTE SAISON :

T’ES LA POUR CA!

Compagnie Pipasol
Résidence de création marionnettes
du 20 au 27 septembre 2013

 

Metteur en scène: Christine Delattre

 

« T’es là pour ça ! » se situe dans la lignée artistique de la Compagnie : l’adaptation pour le jeune public d’un sujet sociétal fort dans la perspective de déclencher la parole et le questionnement. Un spectacle de marionnettes et art numérique sur le thème de l’esclavage moderne et domestique des enfants dans un pays « libre ». Un conte contemporain à partir de 8 ans d’après des témoignages directs, des articles presse, internet…des documentaires, et une bibliographie ciblée.


Une création selon deux axes : rendre visible ce qui ne l’est pas et explorer l’état de soumission d’un être sous emprise ou la mutation d’un humain en instrument. Cette épopée est principalement narrée par deux personnages, l’enfant héros malgré lui et le voisin, celui qui prend conscience, nous même : Un double point de vue selon la place de chacun, du centre à la périp
pipa1hérie jusqu’à la rencontre brutale et la révélation.


Un monde marionnettique où chaque élément scénique est une matière manipulable : papier (journal, calque, essuie tout…papiers d’identité) comme support plastique pour les marionnettes, corps en conflits, en métamorphose (technique du corps castelet, ombres) projections vidéos, signes de mémoire collective sur l’esclavage portée par le Voisin, images numériques modelant l’espace fluctuant entre immensité omnipotente du maitre et placard refuge, parcours de sons, du silence au chant germe d’espoir. Chaque outil scénique est remodelé et participe au parcours quête des interprètes jusqu’à la libération, la parole.

 

« Avec ça, les gens sauront un peu ce qui se passe sur terre en cachette ».

 

pipa2Pourquoi la marionnette?

La marionnette comme mode d’expression est une évidence pour Christine Delattre ; donner vie à un objet, transmettre l’énergie et le dynamisme de son propre corps à des figures en apparence inanimées est le moyen que s’est forgé Christine pour exprimer ses idées et sa passion pour la vie. Christine Delattre s’entoure d’une équipe solide et fidèle de professionnels du spectacle dont elle sait mettre en valeur toutes les compétences techniques et scéniques au service des créations.


La compagnie PIPA SOL, qu’elle a créée en 1996, à Andrésy, développe l’art populaire de la marionnette par des spectacles, des ateliers, et des événements locaux et accueils d’artistes en résidence au CYAM (Centre Yvelinois des arts de la marionnette et des arts associés).

 

 


 

DUO ECHO

Association Luluprod

Résidence de création chanson
du 22 novembre au 1er décembre 2013

 

Sylvain Fontimpe : voix / composition / arrangement

Clément Caratini : clarinette basse / composition / arrangement

 

Le Duo Echo, nouvellement formé, s’inscrit dans la tradition des chansonniers rive gauche de l’après-guerre : un chanteur et un musicien portent musicalement en scène des textes poétiques en entretenant un rapport direct et privilégié avec le public.
Loin de la conception où une jolie voix lead dessine une mélodie sur un accompagnement confortable, cette instrumentation minimaliste implique une «mise en danger» et en jeu des interprètes dans leur exécution du répertoire. Forme brute où la voix et la clarinette basse doivent prendre en charge tour à tour ou simultanément les différents postes de l’orchestre. Chaque élément compositionnel est alors indispensable. Le détail devient un événement expressif, et le manque un espace pour l’écoute de la musique et du texte.

 

« La chanson opère sur le poème un travail de décantation et peut orienter vers l’universel ce qui n’est d’abord qu’une expérience intime et personnelle. » explique Nathalie Piégay-Gros reprenant des propos d’Aragon.


photo echo 2Considérer l’oeuvre poétique d’Aragon comme un répertoire, au sens musical et théâtral du terme. Considérer ce répertoire de lettres, dans l’histoire de la chanson, comme une planète où des continents entiers restent à déchiffrer pour la scène.
Cheminer de recueil en recueil… jusqu’à finir par sentir ses propres pas dans les pieds d’Aragon. Jusqu’à croire entendre, au carrefour d’un poème, l’écho d’un chant d’amour, la rage d’une révolte, le sanglot d’une plainte... Au fil de ces rencontres, se constituer un répertoire original et personnalisé de chansons. Se tailler un costume sur mesure dans les différentes métriques, périodes, thématiques de l’oeuvre. Accorder le souffle de la clarinette et de la voix au souffle poétique pour tenter de donner chair au «chant silencieux» du poète.

 

photo echo 1Porter en scène ce nouveau répertoire avec la volonté de présenter un spectacle qui dépasse le simple tour de chant. Dessiner un chemin sensible et cohérent dans l’oeuvre poétique d’un auteur en utilisant les différents matériaux qui composent la scène, lumières, corps, espace, jeu de costumes, etc... En gardant toujours cette question présente à l’esprit : La Chanson peut-elle encore être ce poumon populaire où souffle la littérature et les musiques écrites, dans le besoin de quelque chose à dire ?

 

 

logo lululogo idf

logo arcadi 

 
 


 

jp visuel josphinedrJOSEPHINE (les enfants punis)

Résidence de création théâtrale
du 3 au 14 janvier 2014

 

Texte et mise en scène : Anna Nozière
Comédienne : Sarajeanne Drillaud

Création sonore : Loïc Lachaize

 

Après Les fidèles, Histoire d'Annie Rozier et La Petite, Anna Nozière achève un triptyque sur l'enfant et la famille avec Joséphine (les enfants punis), un spectacle destiné aux enfants à partir de 6 ans. Porté par une comédienne seule, dans un espace intime, cette formation minimaliste est un travail sur la confidence et les sons de l'enfance.

 

"Je travaille toujours en étraoite collaboration avec les artistes que j'engage, et poursuit le travail sur mes spectacles au fur et à mesure des représentations, suivant l'volution du lien spectacle/public et les espaces que je rencontre en tournée. Je suis particulièrement heureuse de savoir que les spectateurs qui m'accompagneront au bout de ce cycle théâtral, où le thème de l'enfance a pris tant de place, seront les enfants eux-mêmes."

 

Une création « Odyssées en Yvelines »
A l’initiative du Centre Dramatique National de Sartrouville avec le soutien du Conseil général des Yvelines, la biennale « Odyssées » propose à chacune de ses éditions six créations théâtrales destinées à la jeunesse. Pour la deuxième fois de son histoire, l’auditorium sera le berceau de l’une d’elles : « Joséphine », sous la forme d’une résidence de deux semaines. Pendant ce temps, les artistes travailleront la scénographie, la lumière, le son et construiront un spectacle qui tournera ensuite dans tout le département. Cette présence sur le plateau de la comédienne et de la metteuse en scène sera l’occasion de rencontres, de répétitions publiques, de séances scolaires… Et vous serez ainsi les premiers à découvrir le fruit de cette création le mardi 14 janvier.

 

Mardi 14 janvier à 20h30
Auditorium – Tarif : 6,50 €

Réservation conseillée au 01 39 07 11 89

 

Coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN, Association LH, OARA - Office artistique pour la Région Aquitaine. L'association LH est soutenue par la Ville de Bordeaux et le Conseil Régional d'Aquitaine. Un spectacle Odyssées, biennale de création en Yvelines conçue par le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN, en collaboration avec le Conseil général des Yvelines.

 

res logo odyssees14logo cglogo mc

 

 

 


 

 

 

Retrouvez ici l'actualité des artistes venus en résidence à Viroflay !

 

DUO PARIS-LISBONNE

  • Le site officiel du duo Paris-Lisbonne : www.lesfrereslopes.com

 

A PORTEE DE CRACHAT

  • « A portée de crachat » créé à Viroflay dans le cadre d'Odyssée en Yvelines en 2011 par Mounir Margoum a tourné sur le Festival d’Avignon, Toulouse, Alès, Reims ainsi qu’à l’étranger et sera programmée à Paris au Théâtre du Rond Point du 12 mars au 12 avril 2014.

 

 

 

 

 

 


 

 

LES SAISONS PASSEES

 


LES ARTISTES EN RESIDENCE - SAISON 2012/2013


LES ARTISTES EN RESIDENCE - SAISON 2011/2012

LES ARTISTES EN RESIDENCE - SAISON 2010/2011

 

LES ARTISTES EN RESIDENCE - SAISON 2009/2010